Cageot et savons (fin)

Cette année, toujours à l’automne, nous avons à nouveau fait appel à Sylvie, notre formatrice pas comme les autres.

Qui d’autres que des traducteurs apprécieraient au plus haut point, avec un enthousiasme non dissimulé, de passer un samedi entier enfermés dans une salle de classe à parler d’analyse logique de la phrase, de majuscules aux points cardinaux et du « Roman » d’Arthur Rimbaud. Jusque là, d’ailleurs, tout allait bien. Les choses se sont aggravées  Fou rirequand nous avons commencé à parler d’indépendances fortes et d’indépendances faibles, et ce n’était pas de la psychologie de comptoir. Il s’agissait de grammaire.

Si vous voulez en savoir plus, nous vous conseillons cet ouvrage.

Ancrages

A propos aprotrad

Créée en 1993 par un groupe de traducteurs. Sise en région Centre, APROTRAD rayonne dans l’hexagone et attire des professionnels basés hors de France. Sa dynamique de partage et de collaboration favorise de fructueux échanges au sein du groupe. L’association soutient les actions de promotion de la profession et la formation de ses adhérents. APROTRAD regroupe près d'une centaine de membres, traducteurs, interprètes, sociétés de traduction, représentants de métiers connexes. Les étudiants en filière universitaire de traduction ont la possibilité d’adhérer à l’association. Pour nous contacter, visitez la page http://www.aprotrad.org/contact.html
Cet article, publié dans Formation, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s